Quels points de contrôle (VGP) pour pont roulant ?
  • Webmaster

Dans cet article nous aborderons les VGP sur les ponts roulant : Essai de fonctionnement, contrôle et analyse des équipement de levage.

Les ponts roulants ou pont élévateurs sont soumis à une vérification générale périodique (VGP). La périodicité pour ce type d’équipements de levage est de 12 mois. Pour rappel, toutes personnes manipulant un pont élévateur doivent être titulaire d’une autorisation de conduite suite à une formation.

Ce que nous devons faire pour la VGP d’un pont roulant

La vérification générale périodique doit comporter :

  1. Un examen de l’état de conservation
  2. D’une mise à l’épreuve statique
  3. D’essais de fonctionnement

Le contrôleur a besoin :

  1. Manuel d’utilisation de l’appareil
  2. Certificat de conformité
  3. Carnet de maintenance
  4. Rapports des vérifications précédentes
  5. De charges de levage mises à disposition par le client

Essais de fonctionnement à vide

C’est la première vérification et la plus simple. Une manipulation à vide est nécessaire. Lors de cette action, le contrôleur Accel va aller chercher les points de coupure du système. Tous les mécanismes sont manipulés en bout de course afin de vérifier si les déclenchements électriques sont bien fonctionnels.

On vérifie également le bon fonctionnement des freins d’arrêt. C’est un bruit que l’on entend au moment où on relâche la commande de mouvement du pont.

On test également les klaxons lors de la mise en mouvement du dispositif ainsi que les arrêts d’urgence

Si deux ponts roulants sont présents sur la même structure, notre technicien va valider la non collision des deux équipements. Les capteurs optiques doivent couper la translation à une distance de 1.5 à 2 m avant le deuxième pont.

Le contrôle du moufle

Dans l’article quels contrôles VGP d’une grue, nous avons évoqué la vérification du moufle de levage. Pour un pont roulant, nous procédons au même contrôle. Nous validons le linguet du crochet, l’aspect général (fissure, déformation …) ainsi que la rotation du crochet.

Elingue textile ronde sans finElingue textile ronde sans fin
Elingue textile ronde sans fin
Norme EN 1492-2, avec certificat de conformité Estrope résistante aux solvants, [...]
3.36€
Élingue chaine 2 brins crochet à linguetÉlingue chaine 2 brins crochet à linguet
Élingue chaine 2 brins crochet à linguet
Elingue chaine 2 brins grade 80 pour lever une charge de 1600 à 17 000 Kg Suivant la [...]
67.20€

Analyse du câble de levage

Le câble de levage est le composant le plus important de l’installation. Il faut vérifier s’il n’est pas détérioré et s’il est toujours bien graissé.

Pour cette action, Accel utilise la technique du chiffon. Sans serrer le câble mis en mouvant, on vient positionner un chiffon sur le câble. Si le chiffon est attrapé par le câble, cela montre qu’il y a une détérioration mécanique du câble et que son changement est à prévoir.

Test statique du pont roulant en charge

Lors de ce test, la charge qui sera utilisée, est une charge maximale que le pont roulant peut manipuler. Dès qu’elle est mise en place, nous réalisons une montée à environ 1 mètre du sol puis, nous immobilisons le pont afin de vérifier si la charge en hauteur reste à sa place.

S’il est impossible de faire un test à une charge nominal, le contrôleur réalisera tout de même l’essai. Il portera alors sur le rapport de vérification périodique la valeur de la charge qui a servi au test.

Le registre de maintenance du pont

Une fois la vérification générale périodique terminée, le technicien notifie sa visite sur le registre de sécurité. Il porte sur ce document le jour du contrôle ainsi que les observations éventuelles.